Abcès cutané : définition et modes de traitement

Vous avez remarqué une formation étrange sur votre peau ? Cela peut être un abcès cutané. Dès son apparition, l’abcès est insupportable et peut engendrer d’autres effets secondaires. La première réaction est de confirmer qu’il s’agit d’un abcès cutané. La seconde réaction est de chercher comment le traiter. Pour vous aider à trouver des réponses convaincantes, cet article est rédigé pour vous. 

 

Définition d’un abcès cutané
 

Un abcès cutané se présente comme un amas de pus sur une zone précise du corps. Une autre explication permet de dire qu’il s’agit d’une infection de la peau. Cette infection est purulente et endommage l’épiderme ou l’hypoderme de la peau. Un abcès est causé par une bactérie et peut être localisé sur une quelconque partie du corps. Il est donc possible de voir un abcès cutané se former sur : le cou, les membres, la tête, le dos, les aisselles, les fessiers, la zone périnéale, etc. Vous pouvez continuer à lire ceci pour votre intérêt. 

Il existe deux formes d’abcès. Premièrement, l’abcès primaire qui apparaît sur une peau saine infectée. La bactérie responsable de cette forme d’abcès est le staphylocoque. Deuxièmement, l’abcès cutané secondaire. C’est une forme d’abcès qui survient sur une peau lésée suite à une plaie mal entretenue, une lésion grave ou encore une plaie chirurgicale négligée. 
 

Modes de traitement d’un abcès cutané
 

Pour traiter un abcès cutané, il faut d’abord un diagnostic. Ce diagnostic est dûment réalisé par un dermatologue ou un médecin généraliste compétent. Après le diagnostic, il faudrait songer au traitement. 

Dans ce sens, il est important de savoir que certains abcès disparaissent d’eux-mêmes après quelques jours. D’autres par contre, engendrent des douleurs insupportables et ne se guérissent pas vite. Pour les abcès cutanés qui se guérissent d’eux-mêmes, le pus sort naturellement, sans aucune pression extérieure. Après expulsion, il faudrait le nettoyer avec du savon et appliquer un antiseptique.

Dans le cas où, l’abcès ne s’ouvre pas, il ne faut surtout pas le percer ou le manipuler. Ceci peut engendrer une surinfection. Par contre, des produits peuvent être appliqués pour favoriser le mûrissement de l’abcès. Le médecin peut prescrire un traitement antibiotique à prendre par voie orale. Ce qui amène l’abcès à murir et à expulser le pus. En cas de non expulsion, une opération chirurgicale sera demandée pour la zone.