Pourquoi pratiquer régulièrement une activité physique ?

Une activité physique est une activité qui permet de garder la santé. Elle est d'une intensité modérée, sans danger pour la plupart des gens afin d’avoir une bonne santé. Ce guide vous permettra de connaître les avantages de l’activité physique.

Le contrôle du poids

L’activité physique et le régime alimentaire sain jouent un rôle important dans le contrôle de son poids. Votre poids augmente lorsque les calories que vous brûlez sont inférieures aux calories que vous consommez. Pour plus d'infos, il faut lire l’article au complet. Pour la gestion de son poids, il existe plusieurs activités physiques. Il se peut que vous soyez plus actif que d’autres pour le  maintien d'un poids de santé. 

Il faut faire 150 minutes d’activité aérobique d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité aérobie d’intensité vigoureuse chaque semaine. Néanmoins, la quantité d’activité physique nécessaire varie d’une personne à une autre. Pour perdre du poids et garder la ligne, vous avez besoin d’une activité physique intense ou d'une réduction de la quantité de calories consommée. 

La réduction du risque de maladie cardiovasculaire

Les accidents vasculaires cérébraux et les maladies cardiaques sont  des causes fréquentes de décès. Cependant, lorsque vous suivez les conseils et que vous obtenez au moins 2 heures et 30 minutes d’activité aérobie d’intensité modérée par semaine, vous avez moins de risques d’avoir ces maladies. 

Le risque peut être encore plus réduit avec des activités  physiques intenses. Une activité physique régulière peut aussi améliorer le taux de cholestérol et réduire la tension artérielle.

La réduction des risques de diabète de type 2 et de syndrome métabolique

Une activité physique régulière réduit le risque de développer un syndrome métabolique et un diabète de type 2. Le syndrome métabolique est une combinaison d’excès de graisse autour de la taille, de faible taux de cholestérol HDL, d’hypertension artérielle, d'hyperglycémie ou de taux élevés de triglycéride. 

Les études ont montré que les taux inférieurs de ces conditions sont observés avec 150 minutes par semaine d’activité aérobie d’intensité au modérée. Et plus l’activité physique est intense, plus le risque est faible.