Quelles sont les principales causes du burn-out parental ?

Le burn-out parental est un état d'épuisement intense psychologique et physique. Il résulte très souvent de la combinaison de plusieurs facteurs et peut entraîner de très graves problèmes de santé si les mesures idoines ne sont pas prises. Pour ne pas être victime de cette pathologie, il convient de connaître les facteurs déclenchants. Pour cela, parcourez les prochaines lignes de cet article.

L'environnement professionnel

L'environnement professionnel est un facteur principal du burn-out parental. Quand on parle de l'environnement professionnel, il s'agit ainsi du travail en lui-même avec ses exigences qu'elles soient qualitatives ou quantitatives. Si vous désirez en savoir plus sur ces facteurs, vous devez continuer à lire ce petit texte.

Quand on parle du travail et de ses exigences, on parle ainsi de la surcharge de travail qui s'accompagne des contraintes importantes à respecter. Ces contraintes sont entre autres la pression des horaires et des délais, les travaux dans l'urgence, les nombreuses interruptions, la lourdeur des horaires, les imprévisibilités, des forts objectifs à atteindre. Il s'agit aussi d'une grande implication sur le plan humain et des responsabilités énormes.

Toujours dans le cadre de l'environnement professionnel, le manque de valorisation, de reconnaissance, le déséquilibre de l'investissement personnel et les résultats obtenus sont tous des facteurs environnementaux qui favorisent le burn-out parental.

Le déséquilibre de la famille

Sur le plan familial, il y a une multitude de caractéristiques qui favorise la survenue d'un burn-out parental. Au nombre de ces caractéristiques, on distingue dans un premier temps les relations conflictuelles entre les parents. Dans un couple, la véritable source de tous les problèmes réside dans les relations conflictuelles.

Quand les parents ne s’entendent pas, chacun peut facilement aller au burn-out. Il y a aussi les relations conflictuelles entre les enfants et entre parents et enfants qui favorisent ce mal. En dehors de ces facteurs, le déséquilibre dans l'éducation des enfants est aussi une gangrène. Mais, dans ce cas, cela pèse beaucoup plus d'un côté et c’est généralement du côté de la femme.